Aujourd’hui, on produit plus de 80 milliards de nouveaux vêtements par an. Soit 400% de plus qu’il y a 20 ans.  Greenpeace lance sa campagne Detox suite à un rapport alarmant : la majorité des vêtements que l’on porte contient des produits chimiques pouvant avoir des effets néfastes sur la santé

Plus récemment, vous pouvez regarder sur Netflix un documentaire sur les dessous de l’industrie du textile : « The True Cost » . Ce documentaire est très poignant et démontre la réalité cruelle à l’autre bout du Monde, pour des vêtements… Je vous conseille donc de vous y préparer avant de regarder ce documentaire :

Lorsque vous tombez sur le tee-shirt de vos rêves, vous n’avez peut-être pas conscience de tout le chemin qu’il a parcouru. Et vous n’avez peut-être pas imaginé toutes les étapes de transformation qu’il a subi pour arriver devant vous : Tout beau, tout neuf !

Le but de cet article n’est en rien de vous faire culpabiliser lorsque vous achetez un produit provenant du bout du monde, mais  de comprendre quels sont les impacts environnementaux occultés et comment les intégrer lors de l’utilisation et de la fin de vie du vêtement.

Et croyez-moi,  à votre échelle, vous pouvez bouger les lignes en ayant des réflexes éco-responsables.

Afin de mieux nous rendre compte de l’impact de nos vêtements, prenons un cas concret et analysons son empreinte environnementale. Nous allons prendre un tee-shirt.

Voici donc notre cas d’étude, nous partirons de ce constat pour en déduire les impacts environnementaux :

Lorsqu’on analyse l’empreinte environnementale, on parle plus spécifiquement de l’analyse du cycle de vie (ACV). C’est une méthode permettant l’évaluation multicritère des impacts environnementaux de produits (ou procédés) sur l’ensemble des étapes de leur cycle de vie.

L'empreinte environnementale d'un Tee-shirt

Etape 1 : Production de la fibre

L'empreinte environnementale d'un Tee-shirt
Sources : ACVTex

Pour produire notre tee-shirt, nous aurons besoin de : 54g d’engrais et de pesticides ; 50g d’équivalent en pétrole  (tracteur ou autres machines) et 156 L d’eau. 250g de Co2 seront rejetés dans l’air.

A chaque étape, l’empreinte environnementale d’un tee-shirt sera schématisée :

Etape 2 : Transformation de la fibre en Tee-shirt

L'empreinte environnementale d'un Tee-shirt
Sources : ACVTex

Pour réaliser les différentes étapes de transformation de la fibre en tee-shirt, de l’énergie sera nécessaire.  La fibre va devenir un fil, puis ce fil sera tricoté en tee-shirt. La troisième étape est celle de la teinture, pour finir par l’étape de la confection.

Au total, cette étape représente une consommation de 8kWh en énergie.

La teinture demandera de 31,20l d’eau.

L'empreinte environnementale d'un Tee-shirt

Etape 3 : Transport et Distribution

De Chine jusqu’en France, un tee-shirt parcourt environ 10 000km. L’émission de Co2 dépendra cependant du mode de transport sélectionné. Voici quelques chiffres qui démontrent l’impact du choix de mode de transport sur la planète.

Sources : ACVTex

Pour nous, le transport par bateau sera étudié. 

Même si le transport intercontinental est impactant, ce sont les derniers kilomètres de transport qui sont les plus polluants (transport du port d’arrivée, jusqu’au magasin, par camion généralement). Finalement ici, l’empreinte environnementale d’un tee-shirt reste assez faible par voie fluviale.

Etape 4 : Utilisation

Selon les sources ACVTex, chaque année, 520kg de textiles sont lavés, séchés et repassés par foyer. On apprend également qu‘un français sur deux n’attend pas la fin de vie de son tee-shirt pour en acheter un nouveau.  Pas très étonnant que chaque français consomme 10kg de textile par an.

En partant sur ces constants, notre tee-shirt nous fait consommer sur un an 62,4 litres d’eau et 1,5kWh d’énergie. Ici, l’empreinte environnementale d’un tee-shirt explose !

 L'empreinte environnementale d'un Tee-shirt

Vous avez des difficultés à déchiffrer les hiéroglyphes sur les étiquettes de vos vêtements ? Voici un Guide des symboles d’entretien qui vous expliquera et vous aidera à conserver vos vêtements en bon état.

Etape 5 : Fin de vie

Il faut prendre en compte la fin de vie des produits au moment de leur conception, notamment dans le choix des matériaux. Il faudrait opter pour des matériaux naturels ou biodégradables qui permettent une déstructuration facile.

Chaque année, sur 700 000 tonnes de déchets textile, seuls 20% sont  collectés ( EcoTLC) . Cette dernière étape est la plus négligée, alors que nous avons le pouvoir de mieux gérer la fin de vie de notre tee-shirt.

 Sur 700 000 tonnes de déchets, seuls 21% atteignent les points de collectes…

Les déchets textiles proviennent de deux sources principales :

  • Déchets neufs, chutes de production, générés par l’industrie textile
  • Chiffons et textiles usagés provenant des ménages ou des entreprises

Exemples de déchets textiles :
Vêtements usagés, tissus techniques en fin de vie, chutes de fabrication des filatures et usines de moulinage, tissage, tricotage ou ennoblissement, chutes de tissus, chiffons usagés, chutes de coupe, déchets textiles d’emballages, linge…

Nous pouvons voir ici que l’empreinte environnementale d’un tee-shirt sur cette dernière étape peut être améliorée, si chacun revalorise, ses propres déchets.

Que faire à présent ?

J’espère que vous avez une vision un peu plus claire de l’empreinte environnementale d’un tee-shirt, et des vêtements en général.

Et si cet article suscite en vous des interrogations : n’hésitez pas, comme d’habitude, à les poser en commentaire ou à me contacter ici. Enfin, ne culpabilisez pas, on sait tous que c’est compliqué de changer ses habitudes.  Petit à petit, si chacun fait sa part, les efforts paieront.

D’ailleurs, je vous conseille de lire le livre le ONG REDDRESS : Dress With Sense. Ce livre vous donne plein de tips pour revaloriser vos textiles comme par exemple :

  • Customisation (Couture, assemble)
  • DIY en circuit fermé (Faire un textile avec un textile)
  • DIY en circuit ouvert (Faire un autre produit comme de la déco avec du textile)
  • Dons à diverses associations (Oxfam, Secours populaire)
  • Revente sur divers sites en ligne
  • Borne de recyclage
  • Chiffons de ménage (Tawashis)
DÉFINITIONS UTILES :

Les unités :
1kWh : correspond à l’énergie consommée par un appareil de 1 000 watts (1 kW) de puissance pendant une durée d’une heure (Wikipedia)
CO2 eq : une voiture essence émet environ 150g de CO2 eq par km parcouru (Wikipedia)
Eutrophisation : unité kg équivalent Phosphate : c’est la pollution générée par 1 kg de phosphate

CONCEPT DU CYCLE DE VIE : Approche prenant en compte toutes les étapes du cycle de vie des produits et services dans les décisions de management. Elle s’applique tant sur le plan environnemental, qu’économique, voire social.

DÉVELOPPEMENT DURABLE : C’est une démarche globale ayant pour but de répondre aux besoins des générations actuelles. Cette démarche ne doit pas compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs.

EUTHROPHISATION AQUATIQUE : Enrichissement excessif d’un milieu aquatique (notamment si les eaux sont stagnantes ou à circulation réduite) en éléments nutritifs (azote, phosphore) ou en matières organiques, provoquant un développement surabondant de biomasse végétale dont la composition ultérieure consomme, en partie ou en totalité, l’oxygène dissous dans l’eau et ré- duit la biodiversité du milieu aquatique.


Suivez-moi pour ne rien manquer des actualités durables ici :

https://www.facebook.com/GreenyBird/ https://www.instagram.com/greenybirddress/ https://www.linkedin.com/notifications/
Si vous souhaitez me poser des questions, n’hésitez pas à me contacter via mes réseaux sociaux, ou directement à cette adresse : @greenybirddress@gmail.com

[contact-form-7 id= »310″ title= »Formulaire de contact 1″]


Sources et articles:

#EcoResponsable #ModeDurable #CradleToCradle #ACV #ecofriendly #socialentreprise #naturalfibres #ethical #eco #pinatex#veganfashion #vegantextile #vegan #veganlifestyle #revolution #betterway #betterlife #sustainablefashion #ecolo #invention #fortheearth #forthefuture  #reducewaste #sustainableclothing #ethicalfashion #crueltyfree #noanimalswereharmed  #nonwoventextile #futureoffashion  #environment  #innovation #leatheralternative #viablealternative #ecofabric #greenfashion #sustainablelifestyle #zerowaste #innovation #cradletocradle #cradle2cradle #newproduct #circulareconomy

5 Commentaires

  1. […] L’éco-conception consiste à créer un produit, ou une offre de produits de plus en plus respectueuse de l’environnement. Eco-concevoir consiste à penser à la fin de vie du produit dès le début du processus de création de celui-ci. Eco-concevoir vise aussi intégrer dans toute la chaîne de valeur du produit une démarche consciencieuse et raisonnée concernant l’environnement. Créer un produit éco-conçu sous-entend la gestion de l’empreinte environnementale de ce dernier. Pour cela, il est nécessaire de réaliser l’ACV du produit. Vous trouverez un article afin de mieux comprendre l’ACV ici. […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.