Des chaussures éco-responsables, recyclables à l’infini? Beaucoup d’entre vous en rêve, une partie de la solution se trouve ici, juste devant vous.

Ces chaussures sont réalisées en fibres lyocell et permettent de travailler en boucle fermée.

Cette révolution dans l’univers du chaussant est l’oeuvre d’une société allemande qui innove pour l’économie circulaire en créant des fibres recyclables à vie. Ce processus assure un impact environnemental minimal grâce à son utilisation réduite en eau, en énergie, et en matières premières et chimiques. Les fibres sont fabriquées à partir de la photosynthèse. Absorbée par le soleil, l’énergie est convertie en énergie chimique. A travers ce processus, les produits au départ du dioxyde de carbone et de l’eau sont transformés en dextrose et en oxygène. En outre, plus de 99% des solvants utilisés durant la transformation des copeaux de bois en fibres sont recyclés et utilisés à nouveau. Voici ici un bel exemple pour illustrer le concept de Cradle To Cradle. De plus, cette approche de production se rapproche des recommandations du dernier rapport Greenpeace.

Caractéristiques du lyocell :

  • Fibre 100 % cellulosique (modifiée chimiquement)
  • Grande résistance mécanique à l’état sec ou mouillé (jusqu’à 40 °C)
  • Bonne absorption de l’humidité (supérieure au coton ou à la soie)
  • Biodégradable
  • Infroissable
  • Lavable à 60 °C avec un rétrécissement d’environ 5 %

LE NOUVEAU FILAMENT ÉCO-RESPONSABLE : UNE NOUVELLE ÈRE POUR L’ÉCO-COUTURE

 Le lyocell est le composant unique, utilisé dans toutes les parties de la chaussure: en tant que fibres textiles dans les tissus supérieurs, doublures, semelles, lacets, fermetures à glissière, fil à coudre, en fibres non tissées dans les semelles ou en poudre dans le rembourrage ou semelles extérieures.

Performance éco-durable

Cette chaussure est fabriquée à partir des ressources renouvelables en bois et transforment ainsi les propriétés inhérentes de la nature à la performance. La régulation de l’humidité et la régulation thermique sont les deux des facteurs essentiels qui permettent de travailler toutes sortes de chaussures: sneakers, sportives, de sécurité, outdoor ou casual.

Performance et confort

La régulation de l’humidité est un critère important pour les chaussures. Cette chaussure, en particulier grâce à la construction de la doublure intérieure, du rembourrage et de la semelle intérieure, régule l’humidité de façon optimale comparé aux fibres synthétiques. De plus, cette chaussure apporte un grand confort, grâce à la surface lisse des fibres.

Durabilité – Ecologie

La chaussure est fabriquée à partir de ressources renouvelables végétales, puisqu’ils sont extraits du bois. La production de la fibre elle-même est écologique, en raison du système en boucle fermée. La chaussure est donc biodégradable et compostable.


Suivez-moi pour ne rien manquer des actualités durables ici :

https://www.facebook.com/GreenyBird/ https://www.instagram.com/greenybirddress/ https://www.linkedin.com/notifications/
Si vous souhaitez me poser des questions, n’hésitez pas à me contacter via mes réseaux sociaux, ou directement à cette adresse : @greenybirddress@gmail.com

[contact-form-7 id= »310″ title= »Formulaire de contact 1″]


1 COMMENTAIRE

  1. […] Une fois les chaussures en fin de vie, c’est au propriétaire de ramener la paire en magasin Adidas : elles sont alors lavées et réduites en granules, puis refondues afin de créer le matériau de base d’une nouvelle paire de chaussures, sans aucune perte ni aucun déchet. Le problème ici finalement est que la circularité et la biodégradabilité doivent être crées en conditions d’usine. Cela me rappelle la sneakers de Lenzing, produite en quelques matériaux seulement (plus d’info ICI). […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.